Select Page
Votre entrée gratuite au Salon de la Photo 2022

Votre entrée gratuite au Salon de la Photo 2022

Du jeudi 6 au dimanche 9 octobre 2022, à la Grande Halle de la Villette

Cette année, le Salon de la Photo revient après deux ans d’absence et change de lieu !
La Grande Expo du Salon de la Photo est consacrée cette année à Françoise Huguier à travers une exposition sur le sujet « De femme à femmes ». (l’expo est accessible librement à tout visiteur).

« Je pense que je suis différente des autres. Le fait d’être otage, en captivité, on est hors sujet, ce n’est pas normal. Donc j’étais tout le temps hors sujet et c’est ce qui est resté chez moi. »

Aussi: Entretien exclusif avec Françoise Huguier pour le Salon de la Photo

INVITATION

📣 Salon de la Photo 2022
🚨 Entrée gratuite avec le code PARISSP2022
📷 Rendez-vous du 6 au 9 octobre !
🎟️ : https://bit.ly/Billet-SDLP2022

_________________________________________

Affiche Salon de la photo 2022

Affiche Salon de la Photo 2022 – Serge Najjar

DATES DU SALON

Du jeudi 6 au dimanche 9 octobre 2022, à la Grande Halle de la Villette
211 Av. Jean Jaurès, 75019 Paris

HORAIRES DU SALON DE LA PHOTO
Du jeudi 6 au dimanche 9 octobre : 10h – 19h

* Métro
Ligne 5 : station Porte de Pantin.

* Tramway
Ligne 3b: arrêt Porte de Pantin

* Autobus
Ligne 75, 151 & PC 2 et 3 : arrêt Porte de Pantin

Voter pour votre photographe préféré(e)

Voter pour votre photographe préféré(e)

Pour voter, il vous suffit simplement de cliquer sur le cœur sous votre photographe préféré : Voter

N’oubliez pas LULU IMAGES vous offre votre entrée au salon : Cliquez ici

Afin d’encourager et de mettre en valeur la profession de photographe, le Salon de la Photo a initié en 2010 « LES ZOOMS », deux prix qui sont décernés, l’un par le public, l’autre par la presse spécialisée photo. Les résultats seront proclamés le 30 septembre 2019.

Neuf rédacteurs en chef ou directeurs de rédaction de la presse photo ont désigné chacun un photographe professionnel « émergent » (français ou installé en France), un vrai coup de cœur pour un talent encore peu connu ou pas assez reconnu. Une exposition de 10 photos des 2 lauréats sera organisée au Salon de la Photo 2019. Ils auront, par ailleurs, l’opportunité de montrer leurs travaux en février 2019 au salon CP+ de Yokohama, partenaire du Salon de la Photo depuis plusieurs années. De même, les 2 gagnants japonais des « Zooms CP+ Editors’ Award et Public Award » de 2019 seront eux aussi exposés au Salon de la Photo à Paris. Et, comme l’année dernière, les amoureux français et japonais de la photographie pourront voter pour désigner les vainqueurs des concours de chacun des deux pays. Ainsi, la plateforme de vote pour les candidats japonais ouvrira du 1er septembre 2019 jusqu’à mi-octobre.

Présidé par la conservatrice générale du Patrimoine, Anne CARTIER-BRESSON, le jury a choisi ses talents :

Boris ALLIN, présenté par Eric KARSENTY, rédacteur en chef du magazine Fisheye

Simon ARCACHE, présenté par Dimitri BECK, directeur de la photo du magazine Polka

Aliocha BOI, présenté par Damien ROUÉ, rédacteur en chef de Phototrend

Martina CIRESE, présentée par Stéphane BRASCA, directeur de la rédaction du magazine de l’air

Vianney LE CAER, présenté par Agnès GREGOIRE, rédactrice en chef du magazine Photo

Jeff LE CARDIET, présenté par Yann GARRET, rédacteur en chef du magazine Réponses Photo

Raphaëlle MONVOISIN, présentée par Vincent TRUJILLO, directeur de la rédaction du magazine Le Monde de la Photo

Diane VO NGOC, présentée par Gérald VIDAMMENT, rédacteur en chef du magazine Compétence Photo

Charles XELOT, présenté par Didier DE FAYS, rédacteur en chef de Photographie.com 

Invitation pour le Salon de la Photo

Invitation pour le Salon de la Photo

LULU IMAGES vous offre votre entrée

Comme chaque année, je m’associe au Salon de la Photo de Paris pour vous offrir votre entrée sur le Salon ! valable du 7 au 11 novembre 2019

En suivant les étapes ci-dessous, vous pouvez obtenir votre badge.

Obtenez votre badge / code LULU19

  1. Il suffit pour cela de simplement cliquer ici
  2. Vous vous rendez sur la  plateforme du pré- enregistrement
  3. Vous activer votre code
  4. Vous imprimez  votre badge.
  5. Présenter votre badge imprimé à l’entrée du salon

Reiko Nonaka signe l’affiche du Salon de la Photo 2019

Reiko Nonaka est une photographe japonaise née à Nagasaki.

Après avoir fait des études en sciences humaines, elle devient ingénieur en informatique. En parallèle de son travail, elle étudie la photographie à l’École d’Art et de Photographie d’Osaka.

Afin d’approfondir son travail photographique, elle s’installe à Paris en 2005. Elle est diplômée en Master Photographie et Art Contemporain en 2012 et en Master Art contemporain & Nouveaux médias en 2014 à l’Université Paris 8.

Depuis 2012 elle réalise, la série « Double vie » – ayant elle-même une sœur jumelle -, en France et au Japon, dans deux pays qui forment sa propre double culture franco-japonaise. Ses photographies de jumeaux de tous âges montrent leur gémellité mystérieuse et leur vie particulière.

En 2016, elle est finaliste du Prix Mentor organisé par Freelens et en 2017 elle est l’une des finalistes de la Bourse du Talent. Son travail est présenté la même année au Prix des Zooms du Salon de la Photo par Photographie.com.
Elle est exposée en France, en Chine et au Japon.

En savoir plus sur Reiko Nonaka : http://www.reikononaka.com/

L’affiche en pdf

Ma série « Double Vie » est basée sur mes propres expériences en tant que jumelle. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas simplement la ressemblance physique des jumeaux, c’est plutôt quelque chose d’intérieur de la vie de jumeaux.

 

Pour cette série, avant de photographier, j’écoute d’abord des histoires des jumeaux, ce qu’ils font dans la vie, ce qui les passionne, les choses qu’ils trouvent importantes chez eux. Ensuite, selon mon interprétation, je choisis leurs objets qui symbolisent leurs vies et je construis une image symétrique en mettant leurs objets dans leur espace. 

 

Je trouve que la gémellité est comme une image symétrique pliée en deux. En ayant deux figures presque pareilles avec de petites différences à droite et à gauche, le pli au centre est un point de contact, une partie partagée qui relie toujours les deux.

 

C’est pourquoi, je mets souvent des objets partagés au centre, des objets séparés des deux côtés. Avec les objets, j’aime évoquer leurs univers et leurs vies. 

 

Pour le visuel du Salon de la photo 2019, j’ai créé une image symétrique des jumeaux avec les objets photographiques mis en scène pour montrer leurs univers et leurs intérêts.

Reiko Nonaka

Site du salon de la photo / Toutes les infos et les programmes

TARIFS
– Plein tarif : 12€
– Tarif réduit : 6€ (étudiants, moins de 18 ans, groupes de 10 personnes, comités d’entreprises)
– Gratuit pour les – de 12 ans
– Vestiaire : 2€ pour un vêtement

HORAIRES
Du jeudi 7 au dimanche 10 novembre : 10h – 19h
Le lundi 11 novembre : 10h – 18h

ACCÈS
1 place de la Porte de Versailles 75015 Paris
Paris Expo, Pavillon 5
Porte de Versailles

Tramway : Ligne T3, arrêt Porte de Versailles

Voiture : Par le boulevard périphérique intérieur, sortie Porte de la Plaine ou Porte de Versailles.
Par le boulevard périphérique extérieur, sortie Porte de Sèvres ou Porte de Versailles.

Bus : Les lignes 39, 49, 80 et Petite Ceinture (PC) desservent la station “Porte de Versailles”.

Métro : Porte de Versailles (ligne 12) et station Balard (Ligne 8).


RENDEZ-VOUS DES COMMUNAUTÉS

Vous souhaitez me rencontrer au salon

Des expos à voir jusqu’à fin septembre

Des expos à voir jusqu’à fin septembre

Les vacances, la période idéale pour découvrir si vous avez la chance de partir, des expos originales un peu partout en France. Il n’y a pas que le mois de la photos 🙂

 

.

EXPOSITIONS PHOTOS REPÉRÉES

 
Les femmes s’exposent – Houlgate > Normandie
du 7 juin au 31 août 2019
 

La jeune photographie européenne – au 104 > Paris
jusqu’au 21 juillet 2019

Des autoportraits sérieux et décalés – Vichy > Allier
du 14 juin au 08 septembre 2019

Algérie – 91/19 : Michael von Graffenried & Youcef Krache – Paris
du 5 juin au 26 juillet 2019

Martin Parr – Life’s a Beach > Cours de Verdun > Bordeaux
du 23 juin au 24 septembre 2019

Marc Pataut, de proche en proche – Concorde > Paris
du 18 juin au 22 septembre 2019 

Photographier et voyager léger

Photographier et voyager léger

Vous partez en reportage ou vous partez en vacances ?

Durant mes voyages, j’aime sortir de ma zone de confort surtout quand ce choix est bon pour mon dos 🙂
J’avoue qu’au départ, moi aussi je prenais systématiquement mon boîtier plein format et un objectif  polyvalent 24-70 mm assez lourd. Si je pèse l’ensemble 810 g (le boîtier uniquement) + l’objectif  zoom de 805 g, et si je prends ma calculette cela fait 1610 g autour de mon cou (une bouteille d’1,5 l en permanence ) !!!

Je suis partie au Mexique il y a 5 ans avec mon Fuji x100s (35mm) 445g et je peux vous affirmer que cela a changé ma façon appréhender la photo en voyage. Bien sûr j’ai apprécié le confort immédiat d’un appareil qui se glisse dans un petit sac. L’approche des gens est moins intrusive. Sous le soleil maya je vous confirme que j’avais fait le bon choix.

Mais ce que j’ai surtout appris avec ce changement de matériel, c’est que mes photos étaient plus directes. Et comme le disait Ernst Haas, “le meilleur zoom ? Ce sont vos jambes” et je suis bien d’accord. Avec un 35 mm vous devez vous rapprochez de votre sujet. Au départ c’est un peu perturbant, mais le plaisir d’être dans l’action, dans la photo, cela devient vraiment jouissif. Pour le paysage il faudra alors  une approche plus délicate, vous devrez décider d’ un réel parti pris.

A mon retour quand j’ai repris mon boîtier plein format, j’avais perdu l’ envie de zoomer, je me déplaçais beaucoup plus et mes photos ont changé. Il m’arrive encore de reprendre mon boitier, mais je sais d’avance quelle utilisation j’en ferai.

Je lis souvent qu’ une fois qu’on a goûté au rendu du grand capteur, il est difficile de revenir en arrière. Je ne suis pas d’accord avec cette façon de penser, c’est comme comparer un repas dans un restaurant gastronomique c’est fabuleux ou dans une échoppe sur un trottoir à Bangkok c’est aussi fabuleux. Le plaisir n’est pas comparable, cela dépend ce que l’on cherche.

Quand j’ai voulu écrire cet article, j’ai découvert qu’il y en avait des dizaines sur le sujet, la plupart font de la publicité pour tel ou tel appareil de telle ou telle marque. A vous de vous faire votre idée, le seul conseil c’est d’en lire plusieurs et de vous poser les bonnes questions. Une fois sur place ce sera trop tard, il faudra improviser… !

Bon voyage et bonnes photos à tous

Quelques articles trouvés ici et là

Pin It on Pinterest