Rubrique littéraire

Livres

Une rubrique littéraire alors que je ne suis pas une grande lectrice… ça c’est déjà un comble ! Je sais qu’un internaute passe 8 secondes et lit 15 mots par page en moyenne, et que la lecture sur un écran est 25% plus lente que sur papier, etc, …  là c’est sur … 3…2…1… ( 0 ) Je vous ai perdu! Je devrais raisonnablement arrêter mon article immédiatement… Mais, si vous continuez à me lire, c’est qu’il y a un espoir, vous faites partie des lecteurs hors-normes du web :) dans ce cas une actualité consacrée au livre semble une idée à construire. Comme je l’écrivais il y a 16 secondes, je ne lis pas beaucoup, en tout cas pas autant que certains amis, qui hésitent encore entre une nouvelle bibliothèque IKEA et du sur mesure en TEK recyclé pour ranger leurs bouquins. Ah ah ah … je me moque, et puis c’est faux, j’adore ces maisons remplies de livres. Vous placez dans le décor, un bon fauteuil et soyons fous, un feu de cheminée et je vous promets de faire un effort.

Vous l’aurez bien compris, ce n’est pas moi qui vais animer cette rubrique littéraire, je l’ai proposée à une amie qui a une grande bibliothèque, un fauteuil, un feu de cheminée et même un chat. Elle ne lit pas de temps en temps, elle lit tout le temps et même plusieurs livres à la fois. Pour moi c’est de la fiction. Alors vous pensez… quand elle a accepté de jouer la « chroniqueuse littéraire » j’étais ravie. Très prochainement, elle abandonnera un instant ses cours à la fac et ses livres pour nous offrir ses mots. C’est à ce moment là que vous la découvrirez. En attendant commencez à faire de la place sur vos étagères.

 

biblio-2

« Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l’horizon. » Jack London

Share Button

A propos de l'auteur

Photographe indépendante et musicienne basée à Paris, je couvre la plupart des domaines du reportage (particulier, entreprise, culturel, social) comme le portrait et la photo d’illustration (presse, publicité, édition). A 8 ans, munie de mon appareil photo et de mon violon, je débute la photo en autodidacte. Ceux qui me connaissent un peu, m’ont plutôt aperçue sur les planches ou dans les studios d’enregistrement. Ceux qui me connaissent mieux, savent que mon appareil photo me quitte rarement. J’ai profité de mon passage à l’École des Gobelins pour mettre au grand jour mon esprit photosensible et faire de la photo ma nouvelle expression . Inspirée par une foule de grands photographes mais aussi par le cinéma, la publicité, la peinture et la rue, passionnée par le noir et blanc et les nouvelles technologies, la photo me permet d’explorer les facettes du genre humain, de la société et ainsi provoquer les rencontres et les émotions.

Articles similaires