Un coin de paradis où l’on a envie de poser ses valises. le genre d’endroit qui s’est imposé à moi, j’y suis retourné plusieurs fois et à chaque visite j’ai eu ce même sentiment d’être pile poil là où je devais être. Je vous conseille d’aller faire un tour à Plomari et laisser le Meltemi vous recoiffer.

« La paresse a cela de mortel que, dès qu’on en triomphe, on la sent qui renaît.  »
Jules Renard

Pour se mettre dans l’ambiance, un très bel album.

Plus d’infos sur cette île

 

Share Button

A propos de l'auteur

Photographe indépendante et musicienne basée à Paris, je couvre la plupart des domaines du reportage (particulier, entreprise, culturel, social) comme le portrait et la photo d’illustration (presse, publicité, édition). A 8 ans, munie de mon appareil photo et de mon violon, je débute la photo en autodidacte. Ceux qui me connaissent un peu, m’ont plutôt aperçue sur les planches ou dans les studios d’enregistrement. Ceux qui me connaissent mieux, savent que mon appareil photo me quitte rarement. J’ai profité de mon passage à l’École des Gobelins pour mettre au grand jour mon esprit photosensible et faire de la photo ma nouvelle expression . Inspirée par une foule de grands photographes mais aussi par le cinéma, la publicité, la peinture et la rue, passionnée par le noir et blanc et les nouvelles technologies, la photo me permet d’explorer les facettes du genre humain, de la société et ainsi provoquer les rencontres et les émotions.

Articles similaires